Christian (ne)

Çà y est, les Calaisiens ont fait connaissance avec Cris...
Il... ou plutôt elle.
Parce que Christian est une tempête.
Mais pourquoi diable cette tempête s'appelle-t-elle Christian ?
Est-ce que la dernière canicule prétendait s'appeler Thérèse ?
D'abord, donner un nom à une tempête, c'est commode. Comme pour un individu, cela permet de l'identifier facilement. 
Cela facilite le boulot des journalistes et des météorologues.
Ainsi, comme les cyclones tropicaux les tempêtes ont aussi droit à leur petit nom.
Et si vous vouliez décider du nom de la prochaine tempête qui passera en Europe...
Aucun problème !
Une règle, un prénom féminin les années paires et un prénom masculin les années impaires. 
Une drôle d'idée ? 
Oui, mais qui séduit 1.800 personnes se sont offert une dépression (pas nerveuse). 
Ainsi, la tempête Christian doit son patronyme à Christian Widera qui a payé pour qu'Évelyne Dhéliat prononce son prénom dans son bulletin météo. 
Et combien ça coûte, cette histoire ?
Il vous en coûtera 199 euros pour une dépression et 299 euros pour un anticyclone, c'est à l’institut météorologique de Berlin, que ça se passe. 
En ce qui me concerne, la tempête Marie je me la ferais toute seule ça me coutera moins cher ;-)
En attendant, je vous offre, une photo prise hier soir à la playa de Calais.
Ce n’était qu'un début...

2 commentaires:

  1. A ce prix la , je préfère attendre le soleil ;)

    RépondreSupprimer
  2. superbe cette photo marie ! notre jetée sous la houle de christian courage à nos marins ! oups j'espère qu'il ne sont pas en mer ....martine s

    RépondreSupprimer